Cécile Payen expose à Arquennes

22 avril 2016. L’artiste Cécile Payen expose pour quelques trop rares jours à Arquennes (Belgique) dans une salle que l’on croirait prévue pour elle: de grandes fenêtres laissent la  lumière du jour entrer à profusion pour éclairer naturellement les œuvres présentées. Car les mots lumière  naturelle sont les mieux adaptés pour décrire le travail qui nous est montré ici. Cécile Payen aime les tons clairs, les approches beige, ocre ou grisées dans lesquelles elle pose ses sujets avec une délicatesse presque maternelle. Si elle peint souvent des fruits – et même des légumes – il n’y a rien de la nature morte dans  sa composition. Ses cerises semblent n’attendre, dans leur bol, que la main d’un enfant chapardeur, ses pommes d’hiver givrées sont prêtes à trembler sous les prochains flocons, ses abricots viennent d’être cueillis et encore chauds de soleil et ses groseilles ont une transparence rare quand on utilise la peinture acrylique, comme c’est son cas. Mais elle aime aussi saisir des instants privilégiés de la vie qui passe: un pécheur vietnamien méditant, des enfants rentrant de l’école, des mouettes affairées au bord d’une vague…

Étrangement, Cécile Payen a commencé son parcours artistique par  un travail sur les encadrements. Elle a composé de nombreux pèle-mêle dans lesquels elle enfermait des objets miniatures .  Sans doute a-t-elle voulu un jour quitter le bord – la frontière? – et  entrer dans l’œuvre elle-même pour découvrir sa complexité et ses dédales? Elle a bien fait! Car c’est probablement cette première étape qui lui a donné le sens de la composition et a rendu ses ombres si délicates.

Vous n’avez que très peu de temps pour découvrir l’exposition de  mais n’hésitez pas! Ne serait-ce que pour une seule toile : un service à thé en argent dans lequel vous aurez presque l’impression de vous refléter et qui vous donnera toute la mesure de la maitrise technique de Cécile Payen autant que de l’âme qu’elle met dans chacune de ses toiles.

Texte soumis à la loi sur la reproduction. Autorisation à demander à amelie.haut@gmail.com.

 

2 réflexions au sujet de « Cécile Payen expose à Arquennes »

  1. Bravo Christine pour ton magnifique texte . J’en veux un aussi !!!
    Et félicitations aussi à notre Cécile d’avoir oser braver ses peurs pour enfin exposerses oeuvres que je si belles et empreintes de douceur. Enfin, bravo aux filles du mercredi car sans vous toutes, nous ne serions pas là où ns sommes …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.