Les fées ne sont plus ce qu’elles étaient

Avant les fées étaient belles. Leur longue chevelure blonde flottait au vent, leur sourire aurait pu figurer dans une pub de Colgate ultra white, elles changeaient les citrouilles en carrosses et les crapauds en prince ou faisaient sortir de terre des châteaux élégants d’un seul coup de cette baguette d’où s’échappaient des myriades d’étoiles magiques. Elles se penchaient sur les berceaux ou apparaissaient lors des fêtes d’anniversaires pour offrir le meilleur.

Aujourd’hui, les fées ont la sale gueule et l’absence de morale d’un gangster américain venu du Delaware, qui surgit au beau milieu d’une fête d’anniversaire et, d’un seul coup de sa batte de baseball d’où s’échappent des myriades de dollars magiques, fait disparaitre six mille emplois, et offre le pire.

Aujourd’hui, 3 septembre 2016, ma ville célèbre ses 350 ans. Et un voyou shooté au profit des actionnaires aurait voulu lui niquer sa fête d’anniversaire ! KO pour le compte, il espérait ! Mais, en 350 ans, elle en a vu d’autres, ma ville ! C’est pas la batte magique qui la détruira ! Elle tiendra bon, c’est sûr. Elle recomptera ses cicatrices et ça lui donnera du courage ! Elle en a vu d’autres. Allez, fieu, remets une chope. C’est pas ça qui va nous donner la gueule de bois ! On redresse la tête ! On repart au combat !…

Bon anniversaire, Charleroi !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.