La narration

Vacances dans le sud de la France. Dans trois jours retour à la maison après une longue route de 1200 km avant de retrouver le quotidien. Mais cette année, les derniers jours de vacances sont aussi complètement pollués par le mouvement de grève de la CGT qui bloque les raffineries et engendre une pénurie d’essence dans les stations-services. Et 1200 km, ça va consommer de l’essence, forcément. Au moins deux pleins ! Ce qui est très perturbant c’est le fait d’en entendre constamment parler à la télévision ou à la radio. Impossible d’ouvrir le poste sans avoir une foule de détails sur la situation, l’évolution en direct – nos auditeurs indiquent sur notre page facebook que … -, les conséquences sociales, les heures d’attente à la pompe parfois en vain, et ainsi de suite inlassablement… Donc, il faut aller faire un bon gros plein en Espagne, là où l’on est seul dans la station ! Car il semble que l’effet « je prends mes précautions » ait été plus dévastateur que le blocage lui-même. Cette pénurie d’essence ne relèverait-elle que de la narration médiatique ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.